Ir para conteúdo

MANIFESTE – DÉNONCE

PortuguêsEspañolEnglishItalianoDeutsch

Visite canonique ou inquisition pharisaïque?

On veut détruire l’Église et nous ne pouvons pas le permettre!

“Ah! Permettez-moi de crier partout: au feu, au feu, au feu! À l’aide, à l’aide, à l’aide! Au feu dans la maison de Dieu, au feu dans les âmes, au feu jusque dans le sanctuaire! À l’aide de notre frère qu’on assassine, à l’aide de nos enfants qu’on égorge, à l’aide de notre bon Père qu’on poignarde!”[1], disait prophétiquement Saint Louis Grignion de Montfort, comme s’il voyait la Sainte Église en nos jours.


cropped-high_quality_tfp_lionsmall_400x400.jpg

I. Introduction

NON POSSUMUS! Nous sommes en face d’un nouveau calvaire! D’une nouvelle crucifixion! On a crucifié le Christ et maintenant on crucifie Son Épouse! Nous ne pouvons pas permettre la destruction de la Sainte Église!

Que viennent les pasteurs des âmes! Nous exhortons “tous les bons prêtres qui sont répandus dans le monde chrétien, soit ceux que sont actuellement en combat, soit ceux que se sont retirés de la mêlée de la bataille, dans les déserts et les solitudes, et qu’ils se joignent à nous!”[2]. Nous exhortons les bons évêques et les cardinaux saints, les pasteurs choisis par Jésus Christ et qui ne peuvent pas nier son Saint Nom! Qu’ils défendent les innombrables fidèles qui, sans la boussole de la vérité, risquent de sombrer en cet océan d’erreurs et d’horreurs…

Que viennent aussi les intellectuels, les écrivains et tous les artistes! Nous convoquons tout le peuple fidèle! Qu’ils s’approchent les dévots de tous les âges! Qu’ils donnent leur adhésion à cette croisade d’action et de prières, pour la Sainte Église!

Il n’y a plus de doutes! Nous agirons avec des CERTITUDES! L’heure est venue de résister filialement, mais de résister! Pour beaucoup, beaucoup, beaucoup moins, Paul résista en face (cf. Gal. 2,11) devant Pierre! Ouvrons donc les yeux et ne soyons pas sourds aux appels de Dieu: “Aujourd’hui, si vous entendez sa voix, n’endurcissez pas vos cœurs” (Hb 3, 7-8)!

Et comme disait Jean Paul II : “N’ayez pas peur”![3] Paul VI a dénoncé que la “fumée de satan est entrée dans le lieu saint”![4] Benoît XVI, encore parmi nous, a annoncé que la “dictature du relativisme”[5] est établie!

C’est ce que nous crierons! Nous, les membres des Hérauts de l’Évangile, dissidents de la glorieuse et troublante TFP – Société Brésilienne pour la Défense de la Tradition, Famille et Propriété – et qui nous définissons dans les paroles de notre Père et Fondateur, le Docteur Plinio Corrêa de Oliveira,[6] comme étant ceux qui ne fléchissent pas les deux genoux, et pas même un seul, devant Baal; nous qui avons la Loi de Dieu écrite sur le bronze de nos âmes, et ne permettons pas que les doctrines de ce siècle puissent graver ses erreurs sur ce bronze rendu sacré par la Rédemption.

Nous voulons, ici, diriger un message aux Catholiques du monde entier qui sont perplexes en face de la situation de Notre Mère, la Sainte Église. Nous savons que, partout, plusieurs questions surgissent dans les consciences droites de ceux qui aiment vraiment les enseignements du Christ : comment faire pour concilier les paroles douteuses de François – par exemple, celles qui se trouvent dans son document Amoris Lœtitia – avec la doctrine que l’Église Catholique a toujours enseigné dans le catéchisme, sur les chaires et dans les confessionnaux?

Et dans le domaine des faits, comment admettre, pour ne citer que quelques exemples, qu’un Cardinal – l’italien Francesco Coccopalmerio – n’eût été au courant de ce que son secrétaire promouvait des orgies sexuelles en plein territoire pontifical, avec consommation effrénée de drogues? Que penser à propos du choix d’un homosexuel actif pour diriger la Maison Sainte Marthe, au Vatican? Que deviennent-ils ses auberges de Cardinaux, et ces appartements destinés à la Curie?

De plus, comment croire que François méconnaissait le fait que le Cardinal Pell était accusé de pédophilie en Australie, quant il l’eut désigné comme responsable des finances du Saint Siège? Et comment accepter l’élévation au Cardinalat d’un Archevêque, Mgr. Jean Zerbo, impliqué dans un scandale financier, en plein pontificat de la pauvreté et du dépouillement? Comment nommer secrétaire de la Congrégation pour les Religieux un franciscain – aujourd’hui archevêque, Mgr. José Rodriguez Carballo – qui peu s’en fallut, ne ruina l’Ordre Séraphique en Italie?

Beaucoup d’autres questions surgissent, apparemment sans intention d’être répondues… Et que dire des doutes contre la Foi qui se multiplient par le monde chrétien, et qui ont son origine là où devrait être la Chaire de la Vérité, d’où le nommé “Pape de la Miséricorde” – peut-être oublieux de ceux qui souffrent vraiment pour l’Église – ouvre les portes de la même Église aux ennemis de la Foi et prépare une visite pharisaïque, avec le nom de “canonique”, pour détruire les Hérauts de l’Évangile? Donc, nous adressons à ses promoteurs, une seule de nos questions : où il n’y a pas de Vérité et de justice, est-ce qu’il peut y avoir un jugement?

Attention! L’heure est venue de dévoiler la trame, préparée il y a longtemps, pour défigurer et détruire le Corps Mystique du Christ, la Sainte Église Catholique, Apostolique et Romaine! On vise les Hérauts, mais c’est à l’Église Catholique qu’on en veut! Pour le prouver, nous analyserons un peu l’histoire de cette institution et nous susciterons d’autres questions…

cropped-high_quality_tfp_lionsmall_400x400.jpg

II. Ce qui c’est passé après la mort de Plinio Corrêa de Oliveira

SDP MJC Igreja Consolacao

Plus de vingt ans ayant passés, on peu révéler sans crainte, que l’Église Catholique a observé avec quelque appréhension une discrète, mais très concrète, dichotomie interne dans le groupe fondé par le Professeur Plinio Corrêa de Oliveira : d’un côté, une spiritualité marquée, présageant peut-être un ordre religieux. D’autre part, un mouvement intellectuel, un club de pensée et d’action politique, notamment de droite.

Des deux côtés, des valeurs respectables. Pourtant, ce n’étaient pas les valeurs qui préoccupaient la Hiérarchie catholique, car elles sont toujours bonnes : il convenait de savoir si cette institution naissante, pleine de force et de vigueur, en même temps attrayante et menaçante, serait au-dedans de la barque de Pierre, ou seulement en ses environs, sujette aux vagues et aux tempêtes, n’ayant point de capitaine expérimenté pour guider son gouvernail…

file_66738_Mons_João_Cla-Botton

Mais l’œuvre de Plinio Corrêa de Oliveira s’est scindée tout de suite après la mort de son Fondateur, et un disciple, João Scognamiglio Clá Dias, fonda un nouveau mouvement doté de profondes racines dans les interprétations authentiques de la doctrine du Concile Vatican II et de ses bonnes tendances. C’est alors qu’apparaissent les Hérauts de l’Évangile, dont l’actuation et le charme ont conquis partout d’innombrables fidèles, et qui se sont développés avec une vitesse peu de fois connues dans l’Histoire. C’est ce qui mena Jean Paul II à leur conférer l’approbation, en faisant d’eux la première association privée de fidèles de droit pontifical, dans le troisième millénium.

Est-ce que le Pape Polonais, son Secrétaire d’État, et Mgr. Giovanni D’Ercole – à l’époque capo ufficio de la Section des Affaires Générales de la Secrétairerie d’État du Vatican – le mémorable coordinateur de cette approbation pontificale, ne savaient-ils pas ce qu’ils faisaient en acceptant les Hérauts dans l’Église?

Mais, après Jean Paul II, c’est Benoît XVI qui monte à la Chaire Pontificale: discret et pénétrant, stratégiste silencieux mais actif, le théologien de l’équilibre et de la juste mesure. Lors de sa visite au Brésil, il rencontra “une forte hausse des sectes, fréquemment équivoques en promettant essentiellement la richesse et le succès extérieur”[7]. Pourtant, ce n’est pas seulement cela ce qu’il vit. En son livre intelligent et pénétrant – Lumière du Monde – le Pape Ratzinger a laissé consigné qu’en cette nation émergente, il a pu observer de “grands renouveaux catholiques, et un dynamique épanouissement de nouveaux mouvements comme, par exemple, les Hérauts de l’Évangile”[8].

Certainement qu’il a étudié attentivement le passé et l’actuation des Hérauts de l’Évangile pour les citer – c’est, d’ailleurs, l’unique organisation nommée en son livre – comme des “jeunes pleins d’enthousiasme pour avoir rencontré dans le Christ le Fils de Dieu, et désireux de l’annoncer au monde”[9].

Ou bien est-ce que le Romain Pontife Émérite, avec son Cardinal Franc Rodé – à l’époque Préfet de la Congrégation pour les Instituts de Vie Consacrée et les Sociétés de Vie Apostolique – ont analysé légèrement l’œuvre des Hérauts et l’histoire de Mgr. João Clá, dont la vie sans tache a mérité que les deux Sociétés de Vie Apostolique, par lui fondées, fussent approuvées en temps record? Auraient-ils conféré à Mgr. João Scognamiglio le titre de Chanoine Honoraire de la Basilique Papale de Sainte Marie la Majeure en vain? De même pour la prestigieuse médaille “Pro Ecclesia et Pontifice”?

La respectabilité attribuée à ces personnages ne nous permet pas de croire à cette hypothèse.

Pourtant, le pontificat de Benoît XVI est passé, s’étant terminé par une renonciation accompagnée de curieuses caractéristiques, jamais vues dans la bimillénaire histoire ecclésiastique. Nous arrivons, enfin, aux temps de François: le pape venu “de la fin du monde”, de la jeune Amérique, qui regarde vers l’Europe, comme une respectable mais décadente grand-mère de plusieurs années.

Jorge Mario Bergoglio, avec son style ostensiblement simple, a causé un impact dans le monde catholique et non catholique, en voulant aussi de défaire de la limousine papale, des appartements pontificaux, des chaussures en cuir rouge, de la croix en or, de presque tout… En le Loggia de San Pietro il s’est nommé tout simplement “Évêque de Rome”. En une courte période de pontificat, le monde – hélas, malheureusement seulement le monde! – l’a acclamé comme l’homme sur mesure pour son temps…

cropped-high_quality_tfp_lionsmall_400x400.jpg

III. Face au pontificat de François, l’attitude des Hérauts de l’Évangile

Analysons sérieusement l’actuation des Hérauts de l’Évangile pendant l’actuel pontificat et nous ne rencontrerons aucune critique, aucune insinuation contraire, même quand les ultraconservateurs rechignaient du dépouillement de l’humble François, ou quand ils frissonnaient devant les affirmations qui heurtaient les oreilles les plus pieuses. En aucun moment les Hérauts on manifesté quelque désir de “dépasser les bornes”.

Bien au contraire, ils se sont comportés comme les bons fils de Noé qui ont préféré couvrir la nudité de son propre père au lieu de l’attaquer, et cela même devant les attitudes qui pourraient causer des brouilles entre les fils supposés être les plus fidèles. De même, quand quelques Cardinaux – les allemands, Walter Brandmüller et Joachim Meisner, l’italien Carlo Cafarra, et le nord-américain Raymond Burke – ont présenté devant lui, et devant le monde, leurs doutes à propos de son fameux document Amoris Lætitia, les Hérauts avaient des certitudes, et des certitudes basées en des faits concrets, mais n’ont pas changé de cap.

card-kPcB-U11003302359587yEE-1024x576@LaStampa.it

Ainsi, tout paraissait bien tranquille, jusqu’à ce que – du jour au lendemain – cette œuvre si réputée partout dans le monde par la propre Église, cette œuvre compromise dans de si bonnes activités d’évangélisation porteuses de nombreux fruits, risque de voir entravée sa capacité de faire le bien, et cela par la Chaire de la Vérité, et sans que lui soit appliquée la si répandue miséricorde jubilaire, dont les vrais effets sont encore méconnus. Est-ce qu’elle sera jetée dans le bûcher du Campo de’Fiori par une inquisition moderne, une inquisition pharisaïque sans Foi, sans Droit et sans saine Doctrine? Une inquisition qui s’est empressée de prononcer des sentences fausses, de pair avec des journalistes qui ont effrontément affirmé que les Hérauts sont satanistes, et qu’ils complotent la mort de François.

La confirmation d’une prochaine visite canonique contre les Hérauts de l’Évangile a fini par fissurer la cohésion de cette institution, conquise durement au long de décennies, par l’irremplaçable et soumis charisme de Mgr. João Clá.

cropped-high_quality_tfp_lionsmall_400x400.jpg

IV. Fondements pour un jugement inquisitoire envers les Hérauts de l’Évangile

Quel est le fondement de cette visite “canonique” envers les Hérauts de l’Évangile? Une dénonce captieuse et méchante contre le dévouement, le zèle et la générosité de ses prêtres, qui n’ont jamais hésité à secourir les demandes de ces nécessiteux dont on en parle tellement aujourd’hui: “Heureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde!” (Mt 5,7). Aux affligés qui le demandaient, ils bénissaient et proféraient des prières avec la charitable intention de guérir les maux. Ainsi que l’a toujours fait l’Église, suivant les orientations de son Divin Fondateur: “Guérissez les malades, ressuscitez les morts, purifiez les lépreux, expulsez les démons. Vous recevez gratuitement, c’est gratuitement que vous devez donner!” (Mt. 10,8).

Comme des fils autour de leur père spirituel, les prêtres Hérauts s’étaient réunis auprès de leur fondateur de façon détendue, dans un agréable et intime échange d’impressions résultantes des bénédictions de guérison, suivies des lectures de rapports sélectionnés par une commission d’études. Tout le monde sait ce que l’on écoute dans la récitation des prières dédiées à l’expulsion des esprits mauvais… C’est tout ce qu’il y a de plus singulier, et pour le moins, avec l’apparence d’absurdité. Quelques réunions ont été enregistrées en vidéo, sans aucune intention de diffusion.

Pendant que les Hérauts continuaient leurs miséricordieux travaux d’attirer le monde vers le bien, par la diffusion du beau et de la vérité, dans les plus différents secteurs missionnaires – paroisses, hôpitaux, écoles, mailling… – des mains criminelles ont publié de façon nuisible et inconséquente l’enregistrement de ces réunions de caractère familier, pour un public qui n’a pas, en sa grande majorité, les connaissances théologiques suffisantes pour faire le juste jugement de son contenu.

Ainsi, le droit à l’intimité de cette institution a été transgressé. Les lois du monde moderne considèrent cette violation un crime, capable de soutenir un procès judiciaire de grande portée. Et c’est à partir de cette transgression criminelle, que la “miséricorde bergoglienne” appliquera la justice…

cropped-high_quality_tfp_lionsmall_400x400.jpg

V. Qui sont-ils pour nous juger? Nous proposons aussi d’autres visites canoniques inquisitoriales…

Puisque les Hérauts vont recevoir sous peu cette visite, qui aurait pour objectif l’application de la justice canonique, nous proposons que soient faites aussi d’autres investigations sérieuses et impartiales. Nous, membres de cette institution, et soutenus encore par l’esprit belligérant de la TFP, nous offrons notre aide et prenons l’initiative de dresser la liste de quelques suggestions que les médias ont déjà considérées comme valides. Rien que son énumération, illustré de quelques nouvelles, constitue déjà un fort élément pour prouver que le plan principal c’est, en réalité, l’auto-démolition de la Sainte Église.

Voici:estandartes - 5

1. Visites à des diocèses du Brésil

Tout d’abord, nous proposons quelques visites à des diocèses brésiliennes, telles que São Paulo, Rio de Janeiro, Nova Friburgo, Joinville, Porto Alegre, parmi d’autres…

Nous jugeons nécessaire éclaircir quelques doutes qui planent sur les têtes des fidèles à propos de certains scandales moraux que les médias ont voulu exploiter. À titre d’exemple, il faudrait expliquer quelles ont été les réelles démarches prises contre le prêtre de Joinville, détenu en cette ville, accusé de pédophilie?

Ne serait-il pas aussi opportun de rendre compte des dégoutants détails d’un autre cas de pédophilie, pratiquée par un prêtre catholique de Goiás?

Mais, ne considérons pas seulement la conduite morale des prêtres. Nous serons plus justes si nous analysons aussi l’épiscopat. Un cas qui c’est passé il y a un certain temps mérite d’être cité : le Pape a accepté la renonciation de Mgr Aldo di Cillo Pagotto, Archevêque de la Paraíba, pour scandale de pédophilie!

Il y aurait beaucoup d’autres visites canoniques à faire au Brésil. Celles-ci ne sont que de menues suggestions…estandartes - 5

2. Visites à des diocèses du Monde

En notre Amérique, quelques diocèses aussi devraient être visitées. La terre natale de François pourrait inaugurer le travail inquisitoire. Là-bas, récemment, la communion a été donnée de façon ostensive à des couples en adultère manifeste et public.

Dans le vieil Continent, les problèmes qui exigent une intervention canonique semblent se multiplier: Dans la Sicile on promeut l’absolution et la communion d’adultères, en se basant dans l’Amoris Lætitia.

À Malte aussi, on n’en parle même plus de l’état de grâce pour participer à la vie sacramentelle de l’Église. En ce lieu, l’important c’est d’être “en paix avec Dieu” – selon sa propre conscience, bien-sûr – pour recevoir l’Eucharistie. Ne serrai-ce pas le cas de mieux expliquer la portée de cette expression, absente des livres de catéchismes traditionnels ou modernes, comme condition pour la communion?

Avec raison, quelques-uns affirment que Amoris Lætitia réforme la doctrine. En ce cas, nous n’avons pas besoin de visites canoniques, mais d’un nouveau Code de Droit Canon, et d’un nouveau Catéchisme de l’Église Catholique. Peut-être que cela pourrait empêcher l’impression d’altération de la doctrine laissée par le Christ, ou d’être en face de la fondation officielle d’une nouvelle religion sacrilège de Satan. Puisque, déjà, le “développement” doctrinaire qui est proposé, ne s’arrête pas là.

estandartes - 5

3. Visite à la Compagnie de Jésus

Pourquoi ne pas visiter aussi quelques ordres religieux? On pourrait commencer par les Jésuites, puisqu’on leur doit aussi des “avances” doctrinaires. Cela soulagerai même la situation des Hérauts, car la visite n’aurai plus de sens; en effet, s’ils sont accusés de pacte avec le démon, le “pape noir” – ainsi qu’est connu le supérieur général des Jésuites- affirme que le démon est une simple figure symbolique.

estandartes - 5

4. Visite à la Congrégation pour les Instituts de Vie Consacrée et Sociétés de Vie apostolique

Faisons aussi une enquête équilibrée à propos de l’administration économique exercée par Mgr. José Carballo, et, surtout, une investigation minutieuse de l’étrange destin que ce franciscain à donné aux immeubles de la Congrégation Séraphique, dans la ville de Rome.

Et que dire à propos de ce qui est déjà couramment su dans la Ville Éternelle, et au Brésil: les terribles conséquences du comportement alcoolique du Préfet de cette Congrégation, le Cardinal Brésilien João Brás de Avis? N’envisageons pas, pour l’heure, les détails…estandartes - 5

5. Visite au Conseil Pontifical pour les Textes Législatifs

Fidèles à la transparence prêchée par le Pape François, considérons aussi l’intérêt de la réalisation d’une visite canonique à ce Conseil Pontifical, dans le but de vérifier l’apparente omission de son Cardinal Préfet, en ce qui regarde les activités de son secrétaire. D’après les informations, la Gendarmerie Pontificale a interrompu, en ces jours, une orgie gay, où étaient servis de forts narcotiques, dans l’un des appartements officiels du Vatican. Quelques médias affirment même la présence du Cardinal en cette occasion…estandartes - 5

6. Visite à l’Académie Pontificale pour la Vie

En cet organisme du Vatican, nous ne soulignerons que l’importance d’examiner la cohérence entre les doctrines qu’elle devrait défendre et les pratiques qu’elle diffuse. Après tout, que dirait Jean Paul II, s’il voyait que l’Académie Pontificale pour la Vie introduit l’idéologie du genre en ses propres statuts? Ou bien s’il apprenait qu’un membre de cette même Académie, le P. Maurizio Chiodi, est pour l’euthanasie? Ou qu’un autre, Nigel Biggar, est favorable à l’avortement? Ou encore que les évêques canadiens financent des organisations favorables à l’avortement dans l’Amérique Latine?estandartes - 5

7. Visite à la Maison Sainte Marthe

Dans la Maison Sainte Marthe, une visite aurait pour objectif de mieux enquêter la mort mystérieuse d’une de ses réceptionnistes, et puis de rechercher à comprendre la nomination d’un homosexuel actif pour diriger la résidence où vit François, et, plus récemment, pour un poste d’importance dans la réforme de l’IOR, la banque Vaticane. Quelle serait la raison?estandartes - 5

8. Le Collège des Cardinaux

C’est aussi indispensable de questionner les raisons qui ont hissé Mgr. Jean Zerbo au Cardinalat, nonobstant les quelques 15 millions d’euros en son compte personnel en Suisse. Cella est absolument nécessaire pour défendre la réputation de celui qui l’a nommé, car en rien cella ne correspond à son alliance avec la “dame pauvreté”.

Il se fait également nécessaire d’enquêter le cas du Cardinal Pell, responsable des finances du pontificat de François – actuellement peut-être, le numéro 3 du Vatican -, qui a laissé sa charge pour se défendre au tribunal civil, de l’accusation d’abus sexuel sur des mineurs.

“Au feu, au feu, au feu!”. “Au feu dans la maison de Dieu!” Nous sommes tous enclins à imaginer que, prophétiquement, Saint Louis Grignion avait vu tout cella, quand il composa sa Prière Embrasée.

Pasta001_00004A

VI. Conclusion: motivations de notre manifeste-dénonce

Quelqu’un pourrait nous demander : qu’est-ce qui nous mène à cette attitude?

Notre réponse est décisive : l’amour envers la Sainte Église de Dieu!

Oui! Jusqu’à présent on était en silence, car on jugeait que notre collaboration avec la Hiérarchie, en l’offrant des fruits de vraie conversion, rencontrerai toujours son appui et contribuerai d’un façon ou d’une autre pour un changement dans ce panorama. Mais, maintenant que nous sommes attaqués, notre silence devant tant de scandales serait criminel, puisqu’il ravirait d’innombrables âmes désorientées, , leur faisant perdre de la Foi.

Ainsi, nous élevons nos regards à la Sainte Vierge Marie, Mère de Dieu et de l’Église, à Saint Joseph, son glorieux Patron et protecteur, suppliant leur intervention en cette crise terrible. Et, avec eux, nous dirigeons à Dieu notre clameur constante: Levez-vous Seigneur, et que soient dispersés les ennemis de votre Église (cf. Ps 67,1), les ennemis de votre Église. Levez-vous Seigneur, pourquoi paraissez-vous endormi? (cf. Ps 43,21).

Levez-vous Seigneur et accomplissez votre promesse, que “les portes de l’enfer na prévaudront pas” (Mt 16,18) contre votre Église! Levez-vous, Seigneur, pour qu’il n’y ait qu’un seul troupeau et un seul Pasteur! Levez-vous Seigneur, et faites que soient accomplies, au plutôt, les promesses faites par votre et notre Mère en la Cova da Iria: “À la fin, mon Cœur Immaculé Triomphera!”

Membres des Hérauts de l’Évangile, dissidents de la TFP


[1] GRIGNION DE MONTFORT, Saint Louis-Marie. Prière Embrasée, n.28. In: Œuvres Complètes. Paris : Du Seuil, 1966, pg.687.

[2] Id, n.29.

[3] JEAN PAUL II. Homélie du début du pontificat, 22/10/1978.

[4] PAUL VI. Homélie en la Solennité de Saint Pierre et Saint Paul, 29/06/1972.

[5] BENOÎT XVI. Audience Générale, 05/08/2009; RATZINGER, Joseph. Homélie en la Messe “Pro Eligendo Romano Pontifice”, 18/04/2005.

[6] Cf. CORRÊA DE OLIVIERA, Plinio. Junto ao Presepe. In: O Legionário, ano XIX, n.750 (22/12/1946), pg.2.

[7] BENEDETTO XVI. Luce del mondo. Il Papa, la Chiesa e i Segni dei tempi. Città del Vaticano: LEV, 2010, pg.89.

[8] Id. pg.89-90.

[9] Idem, pg.90.

Residuum Revertetur

Perfil Oficial

Últimos posts por Residuum Revertetur (exibir todos)

Categorias

Français

%d blogueiros gostam disto: